Champ de vision et vision de champs

Où est la frontière entre la photo et la peinture, c'est la question que pose le travail de Patrick Guérin.
Dans des paysages somme toute banals, car faisant partie de notre quotidien, Patrick Guérin voit des vibrations, des rythmes, des couleurs et recrée des images abstraites ou plus figuratives, semblant dire, "c'était devant toi tu ne l'avais pas vu".
Voir est bien le défi qu'il s'est fixé. Mais il faut aussi le montrer et le transcrire sur le papier. C'est là que ce travail prend toute sa valeur, présentant son Champ de Vision, comme une évidence graphique par une re-création sous palette graphique et l'emploi de papier velin d'art ou de toile communement utilisés par les peintres, et créant des tableaux là où la simple photo n'aurait apporté que réalisme plat.




 

Galerie 1

 

galerie 2

 

Galerie 3

 

Galerie 4

 

En noir et blanc